Le commerce en morthelune

Le Duché de Morthelune entretient des relations commerciales avec nombres de pays des continents d'Althragïn et d'Ellifargh; il tire sa subsistance de la pèche, du travail du bois, des minerais extraits dans les monts Kilghard (principalement des mines naines), de l'agriculture ainsi que de son artisanat très diversifié et surtout très réputé.

Le Duché exporte beaucoup à l'étranger et importe également beaucoup de denrées peu courantes telles que les épices, les soies etc. Ses principales voies commerciales sont surtout maritimes bien que de nombreuses routes commerciales sillonnent ses terres. Il est à noter que les contacts commerciaux avec le nord sont rares car les pouvoirs en place sont trop instables; les affaires y sont souvent peu fructueuses et donc généralement peu intéressantes pour des marchands avertis.

Vu l'importance du commerce, l'impôt prélevé sur toute les richesses qui transitent en Morthelune grossi les caisses du Duché de façon considérable, hissant ainsi ce pays au rang des plus riches de Cocélias; une grande partie du Trésor Ducal est investi dans la construction de nouvelles forteresses et l'infrastructure du pays.

Quant à l'agriculture, bien que prospère, elle ne suffit néanmoins juste qu'à nourrir le Duché de Morthelune tandis que l'élevage, qui est également productif, s'accroit au fil du temps et fait l'objet d'échanges importants avec l'étranger.